Comment utiliser les turbos en bourse ?

Dir Finance

Finance Dir - Le 22 juin 2021 09:24
Mise à jour : Le 22 juin 2021 09:24

5 pour 1 vote(s)

Pour certains investisseurs avisés, il existe plusieurs méthodes pour générer plus de gains en utilisant un minimum de capital. Les turbos en bourse vous donnent la possibilité de dégager un maximum de profit en minimisant le montant à investir. Toutefois, ces négociations avec effet de levier présentent des risques.

Comment utiliser les turbos en bourse ?

Qu’est-ce qu’un turbo en bourse ?

C’est tout simplement un instrument financier émis par certaines institutions financières. Il permet à l’investisseur de choisir différents types de sous-jacents comme les actions, les matières premières, les paires de devises, etc. à l’aide d’un effet de levier. Ce dernier donne donc au sous-jacent un effet amplificateur, qu’il soit favorable ou défavorable à l’investisseur.

Il faut savoir que 2 types de turbos existent en bourse :

  • Le turbo call : à considérer lorsqu’il y a une hausse sur les actifs sous-jacents
  • Le turbo put : à utiliser dans le cas où vous prévoyez une baisse des actifs sous-jacents

Fonctionnement d’un effet de levier turbo

Un effet de levier élevé indique que les variations du prix du turbo par rapport au sous-jacent sont importantes. En règle générale, lorsqu’un investisseur décide d’utiliser l’effet de levier d’un turbo, il ne finance qu’une partie du cours de l’action. L’autre partie sera prise en charge par l’institution qui a émis le turbo. En terme technique, cette opération est connue sous le nom de « prix exercice du turbo ». À titre récapitulatif, la charge unique de l’investisseur est la différence entre le cours de l’action et le prix d’exercice. Par ailleurs, l’investisseur paie aussi indirectement un taux d’intérêt pour la partie qu’il n’a pas financée.

Le niveau stoploss d’un turbo en bourse

Le niveau stoploss est un mécanisme de défense utilisé par les émetteurs de turbos afin d’anticiper les mauvais sens du marché dès leurs émissions. Le turbo se désactive prématurément lorsque le seuil de la barrière est atteint. Concrètement, cela signifie que l’investisseur se trouve dans le rouge et subit donc une perte sur son investissement. Toutefois, contrairement aux autres effets de levier, la perte encourue ne se limite qu’au montant de la valeur d’achat du turbo. Il faut donc choisir le niveau de stoploss en fonction du sous-jacent, du plan de trading et son aversion aux risques.

Avantages et inconvénients d’un turbo

Utiliser la méthode turbo présente des avantages, mais également des inconvénients à prévoir. Le turbo en bourse offre les avantages suivants :

  • Un meilleur rendement que celui du sous-jacent
  • Un effet de levier amplifiant les performances à la hausse comme à la baisse
  • Une perte maximale connue d’avance ne dépassant pas le montant investi

Concernant les inconvénients, il y a :

  • L’effet de levier qui pourrait engendrer une forte variation à la baisse
  • Activation du stoploss en heures creuses de négociation