La BCE veut prolonger les taux bas de crédits immobilier jusqu'en 2021

Dir Finance

Finance Dir - Le 26 août 2020 08:45
Mise à jour : Le 26 août 2020 08:46

5 pour 1 vote(s)

Depuis Juillet, les taux de crédits immobilier n'ont fait que chuter : une conséquence de la crise sanitaire actuelle qui pousse les banques à revoir leur taux à la baisse pour permettre au plus grand nombre d'emprunter. C'est donc le bon moment pour revoir ses projets ou pour en créer de nouveaux.

La BCE veut prolonger les taux bas de crédits immobilier jusqu'en 2021

Bâtir un projet stable

Les banques prêtent à des taux plus intéressants, certes, mais cela veut aussi dire qu'elles n'accordent des crédits qu'aux personnes les plus sécurisantes. Cela signifie que votre projet doit être bien réfléchi. Lors de votre première recherche, vous allez devoir déterminer le bien qui vous correspond, sa localité, etc. Ensuite, il vous faudra déterminer votre envie : investir dans l'ancien ou dans le neuf ? Une question que vous devrez vous poser car l'un et l'autre présentent des points positifs et négatifs.

Pensez à la rénovation

L'État Français prévoit une augmentation significative du budget de la prime « MaPrimeRenov' » : une somme qui pourrait atteindre deux milliards d'euros dans les prochains mois, une augmentation qui devrait durer dans le temps. Il est peut-être temps pour vous de trouver un projet de rénovation de logement, surtout avec des barèmes aussi préférentiels.

Des conditions précises

Même si le taux est au plus bas, les banques préfèrent prêter à des personnes avec les meilleurs dossiers possibles. Pour cela, n'oubliez pas que les caisses de crédit ne prendront aucun risque et préféreront ne pas vous octroyer de crédit si vous ne cochez pas toutes les cases.

Le marché se recentre sur les plus aisés

C'est normal, les banques vont privilégier les profils les plus fortunés pour de meilleurs taux : deux personnes en CDI, qui peuvent se permettre d'injecter 20 % d'apport personnel dans leurs projets, représentent, bien sûr, une certitude d'aller au bout du crédit. Les établissements financiers recherchent la sécurité, surtout pendant la crise sanitaire actuelle.

Les taux stagnent en août

La Banque Centrale Européenne veut prolonger ses taux concurrentiels jusqu'en 2021 pour permettre une relance économique. C'est une excellente nouvelle pour les gros budgets, mais aussi pour les plus petits portefeuilles, qui n'auront aucun mal à trouver un prêt qui leur convient. En revanche les taux stagnent en août avec une baisse du taux sur 25 ans.

On note, de plus, une diminution de la durée des prêts immobiliers par rapport aux autres années : au deuxième trimestre 2020, 49,6 % des prêts s'étalaient sur 20 ans, actuellement, ce nombre est retombé à 48,3 %. Ce taux reste dans la continuité de la crise financière.