Investir dans le Calvados

Dir Finance

Finance Dir - Le 20 sept. 2019 11:30
Mise à jour : Le 20 sept. 2019 11:35

5 pour 1 vote(s)

Après une année 2018 particulièrement positive et ce, aussi bien en matière de taux immobiliers que de volumes de ventes, l’année 2019 a elle aussi bénéficié d’un climat économique particulièrement favorable. Plus que jamais, l’investissement dans la pierre est gage de sécurité et reste une valeur sûre pour les ménages français, une tendance à laquelle le département du Calvados n’est évidemment pas étranger.

Investir dans l'immobilier dans le Calvados

Un marché dynamique et toujours porteur

En 2019, et ce, à Paris comme en province, les transactions immobilières ont été importantes en terme de volume, preuve s’il en était que les français continuent de faire de l’achat de leur résidence principale, une priorité. Cette année, le département du Calvados n’a pas été en reste, l’évolution annuelle des prix de ventes ayant été positive, avec notamment une hausse de 13 % pour les appartements anciens situés dans la ville de Caen (source bases immobilières des Notaires de France). Conscients du potentiel mais également de la complexité du marché local, beaucoup de calvadosiens font alors le choix de se tourner vers une agence immobilière à Caen, ou partout ailleurs dans le département, afin de trouver rapidement le bien de leurs rêves.

Prix au m² : des différences notables selon les zones géographiques

Stable et de ce fait, peu propice à la spéculation immobilière, contrairement à d’autres départements français ou à Paris, le marché du Calvados est cependant assez contrasté. Pour exemple, selon l’étude publiée par les Notaires de France et portant sur une période comprise entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019, le prix médian moyen au m² dans le Calvados pour un appartement dans l’ancien est de 2360 €. Le nord du Pays d’Auge se démarque quant à lui par un prix au m² de 3150 €, la métropole de Caen par un prix de 2000 €/m² tandis que le Pays de Falaise et le Bessin sont réciproquement à 1360 et à 1790 €/m². Du côté des maisons anciennes, on note une tendance similaire avec un prix moyen médian de 175 000 € pour une surface habitable de 100 m² dans le département. Bien au-dessus de cette moyenne, Caen et sa métropole ainsi que le nord du Pays d’Auge restent là encore les grands gagnants d’un marché qui reste dynamique, toutes zones confondues.